Vivre avec l’incontinence

Prevail® La Référence en Protection Hygiénique


La première étape consiste à se renseigner. Il est important que vous déterminiez avec votre médecin quelle façon de gérer l’incontinence vous convient le mieux.

Qu’est-ce que l’incontinence?

Types d’incontinence, symptômes et traitements

L’incontinence à l’effort

Les fuites urinaires légères sont souvent liées à l’incontinence dite « à l’effort ». L’incontinence à l’effort (ou incontinence de stress) est un symptôme souvent associé à l’anxiété et à la pression du quotidien, notamment la tension émotive ou physique. L’écoulement urinaire involontaire peut alors survenir dès qu’un mouvement vient comprimer la vessie – éternuement, toux, rire, exercice, etc.

Causes courantes:

  • Grossesse et accouchement
  • Perte de tonus musculaire
  • Chirurgie et traumatisme pelviens ou rénaux
  • Hypertrophie de la prostate
  • Activités physiques intenses
  • Perturbation de l’équilibre hormonal chez la femme

Fuites urinaires modérées et fréquentes

L’incontinence d’urgence  est associée à une vessie hyperactive. Elle se caractérise par des contractions et des spasmes spontanés du muscle vésical, qui entraînent un besoin fréquent et soudain d’uriner. Les envies urinaires s’avèrent souvent si intenses et urgentes que la personne n’a même pas le temps de se rendre à la toilette.

Causes courantes:

  • Perturbation de l’équilibre hormonal chez la femme
  • Infection des voies urinaires (IVU) et cancer
  • Stimulants et irritants de la vessie, tels que l’alcool, la caféine et les boissons gazeuses
  • Sédatifs et autres médicaments, notamment contre le rhume ou l’hypertension artérielle
  • Dysfonctionnement nerveux lié à un traumatisme, au diabète, à la sclérose en plaques, à une lésion de la moelle épinière, à l’alzheimer, au parkinson, etc.

L’incontinence mixte

L’incontinence mixte combine les symptômes d’incontinence à l’effort et d’hyperactivité vésicale. Il est important de noter que le fait d’uriner fréquemment de façon intentionnelle, dans le but de prévenir les fuites liées au stress, peut en fait entraîner un rétrécissement de la vessie et limiter du même coup sa capacité de rétention. Selon les symptômes, les causes de l’incontinence mixte correspondent au type d’incontinence qui est préétabli.

Causes courantes:

  • L’incontinence mixte se manifeste lorsque des symptômes d’incontinence à l’effort et d’incontinence d’urgence sont présents.

Fuites urinaires abondantes

L’incontinence de réflexe résulte d’un trouble neurologique et se manifeste par un écoulement urinaire fréquent  qui peut survenir sans prévenir. Dans ce cas, il est difficile de savoir quand il est temps d’aller à la toilette.

Causes courantes:

  • Lésions de la moelle épinière
  • Tumeurs au cerveau
  • Accident vasculaire cérébral (AVC)

L’incontinence de débordement

L’incontinence de débordement survient quand une personne ne peut pas vider entièrement sa vessie, par exemple à la suite de lésions nerveuses. L’écoulement constant d’urine fait partie des symptômes fréquents. Les personnes ressentent une augmentation de la fréquence et de l’urgence des envies d’uriner.

Causes courantes:

Obstruction des voies urinaires ou dysfonctionnement vésical attribuables à divers facteurs, notamment:

  • Lésions vésicales
  • Lésions nerveuses dues au diabète
  • Chirurgie pelvienne radicale
  • Rétrécissement de l’urètre
  • Hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)
  • Médicaments

L’incontinence fonctionnelle

L’incontinence fonctionnelle est causée par des facteurs externes à l’appareil urinaire, tels que la perte de mobilité ou un handicap cognitif, qui empêchent la personne de se rendre à la toilette à temps.

Causes courantes:

  • Incapacité fonctionnelle ou psychologique
  • Contraintes physiques ou mentales, telles que la mobilité réduite et les troubles cognitifs
  • Entraves matérielles, telles que les escaliers, l’habillement ou les problèmes d’accessibilité aux fauteuils roulants

L’incontinence intestinale

L’incontinence intestinale, ou fécale, résulte de l’incapacité de retenir l’élimination de selles liquides ou solides par le rectum. L’incontinence intestinale peut se manifester à tout âge, bien qu’elle soit plus fréquente chez les personnes âgées. Cependant, comme l’incontinence  urinaire, elle ne fait pas partie du processus normal du vieillissement. Les personnes atteintes d’incontinence intestinale hésitent souvent à en discuter avec leur médecin. Plusieurs croient qu’il n’existe pas d’aide ou de traitement pour ce type de problème. L’incontinence intestinale est souvent liée à un état de santé sous-jacent, et des solutions sont accessibles. Apprenez-en davantage sur les causes et les traitements possibles.

L’incontinence chez les femmes 

Les femmes sont plus susceptibles que les hommes d’éprouver des problèmes d’incontinence, souvent à la suite d’une grossesse ou d’un accouchement. Avec de l’information appropriée, il est possible de gérer les problèmes d’incontinence et parfois même de les renverser. Les divers degrés d’incontinence chez la femme peuvent être traités de nombreuses façons, à commencer par des changements d’habitudes de vie.

[EN SAVOIR PLUS]

L’incontinence chez les hommes 

On associe souvent les fuites urinaires à la santé des femmes, mais bien des hommes vivent cette même situation. Que cela soit attribuable à un problème de santé, à une hypertrophie de la prostate ou au le stress, il ne faut jamais oublier que ce désagrément n’est pas une maladie, mais bien un symptôme simple à gérer avec les traitements et les soins adéquats. Les divers degrés d’incontinence chez l’homme peuvent être traités de nombreuses façons, à commencer par des changements d’habitudes de vie.

[EN SAVOIR PLUS]

Gestion de l’incontinence chez les femmes

Irritants de la vessie

Certains aliments aux propriétés diurétiques seront peut-être à éliminer de votre alimentation. Vous pourriez améliorer le contrôle de votre miction en évitant de consommer l’un ou l’autre de ces aliments irritants. Discutez avec votre médecin avant d’éliminer un ou plusieurs de ces éléments de votre alimentation.

  • Alcool et boissons gazeuses
  • Café et thés caféinés
  • Tomates
  • Agrumes et jus d’agrumes
  • Sucre, miel et édulcorants artificiels
  • Chocolat
  • Mets épicés

 

Exercices du plancher pelvien

Les exercices de Kegel renforcent les muscles du plancher pelvien qui supportent la vessie et aident à fermer l’urètre. Ces muscles empêchent les fuites et retiennent les envies soudaines. Avec des muscles forts, vous avez plus de temps pour aller aux toilettes. Il est important pour les femmes, surtout celles qui ont vécu une grossesse et un accouchement, de renforcer les muscles qui supportent la vessie.

Alimentation 

Un changement dans ses habitudes alimentaires représente un pas important vers une meilleure hygiène de vie. Si vous prenez des produits caféinés pendant et après chaque repas, vous auriez intérêt à en réduire la consommation, car ils peuvent augmenter la production d’urine. La prise de poids peut aussi accroître la fréquence des envies en accentuant la pression sur certains muscles. Si vous retirez le sucre et les boissons gazeuses de votre alimentation, vous augmenterez votre capacité à prévenir des problèmes liés à l’incontinence. Une diminution de votre apport calorique peut entraîner une perte de poids et conséquemment, soulager la pression sur la vessie.

Nourriture et boissons bénéfiques

La constipation peut conduire à l’incontinence. Il est donc important de consommer beaucoup de fibres, car elles contribuent grandement à la régularité. Les aliments riches en fibres comprennent:

  • Le son d’avoine
  • La compote de pommes

Concernant les liquides

Bien des gens réduisent leur apport en liquides dans l’espoir de diminuer le nombre de fois qu’ils doivent aller aux toilettes. L’urine qui est alors plus concentrée (jaune foncé et malodorante) peut irriter la vessie et même accroître les risques d’infection urinaire et d’incontinence.

Vivre avec une grossesse

Si vous êtes enceinte ou venez d’accoucher, vos fringales ou les petits coups de pied du bébé dans le ventre s’accompagnent peut-être d’épisodes légers ou graves de miction accidentelle. Cette incontinence à l’effort, ou au stress, consiste en des fuites urinaires causées par une pression accrue sur la vessie, comme celle qui est exercée par le bébé dans le ventre. Même une légère toux ou un petit éternuement peut déclencher une envie d’uriner. L’accouchement peut causer des lésions nerveuses ou vésicales. Après l’accouchement, l’incontinence peut se prolonger en raison de l’affaiblissement des muscles pelviens. Il est important pour les femmes, surtout celles qui ont vécu une grossesse et un accouchement, de renforcer les muscles qui supportent la vessie. C’est ici qu’entrent en jeu les exercices de Kegel.

Vivre avec la ménopause

En vieillissant, les femmes subissent des changements hormonaux. Pendant et après la ménopause, les femmes ont plus souvent envie d’uriner parce que le niveau d’œstrogène, l’hormone féminine, baisse considérablement. L’œstrogène a entre autres fonctions celle de préserver la force musculaire. Une carence en œstrogène peut affaiblir les muscles pelviens qui contrôlent la vessie, et donc accroître la fréquence des passages aux toilettes. L’œstrogène favorise aussi la santé de la paroi interne des voies urinaires. Cette paroi peut se détériorer par manque d’œstrogène, ce qui altère l’émission d’urine. Les exercices de Kegel renforcent les muscles qui supportent le sphincter. La vessie demeure alors bien en place pendant qu’elle se remplit.

 

Produits pour femmes

Protège-dessous Prevail® - absorption très légère

Serviettes PurseReady™ pour femme Prevail® - Absorption maximale - P/M

Prevail® Air Plus™ - Absorption la plus optimale - Taille 1

Gestion de l’incontinence chez les hommes

Irritants de la vessie

Certains aliments aux propriétés diurétiques seront peut-être à éliminer de votre alimentation. Vous pourriez améliorer le contrôle de votre miction en évitant de consommer l’un ou l’autre de ces aliments irritants. Discutez avec votre médecin avant d’éliminer un ou plusieurs de ces éléments de votre alimentation.

  • Alcool et boissons gazeuses
  • Sucre, miel et édulcorants artificiels
  • Café et thés caféinés
  • Chocolat
  • Sugar, honey and artificial sweeteners
  • Mets épicés

Exercices du plancher pelvien

Les exercices de Kegel ne sont pas réservés aux femmes. Grâce à ces exercices, les hommes aussi peuvent renforcer les muscles de leur plancher pelvien qui  contribuent à améliorer les fonctions vésicales et intestinales. Avec un peu de pratique, les exercices de Kegel peuvent être effectués discrètement n’importe où : à la maison, au bureau, dans le parc et même au volant. On peut les exécuter en position assise, debout ou allongée. Les exercices de Kegel peuvent aider à améliorer le contrôle de la vessie et le tonus musculaire.

Alimentation

Un changement dans ses habitudes alimentaires représente un pas important vers une meilleure hygiène de vie. Si vous prenez des produits caféinés pendant et après chaque repas, vous auriez intérêt à en réduire la consommation, car ils peuvent augmenter la production d’urine. La prise de poids peut aussi accroître la fréquence des envies en accentuant la pression sur certains muscles. Si vous retirez le sucre et les boissons gazeuses de votre alimentation, vous augmenterez votre capacité à prévenir les problèmes liés à l’incontinence. Une diminution de votre apport calorique peut entraîner une perte de poids et conséquemment, soulager la pression sur la vessie. 

 

Nourriture et boissons bénéfiques

La constipation peut conduire à l’incontinence. Il est donc important de consommer beaucoup de fibres, car elles contribuent grandement à la régularité. Les aliments riches en fibres comprennent:

  • Le son d’avoine
  • La compote de pommes

Concernant les liquides

Bien des gens réduisent leur apport en liquides dans l’espoir de diminuer le nombre de fois qu’ils doivent aller aux toilettes. L’urine qui est alors plus concentrée (jaune foncé et malodorante) peut irriter la vessie et même accroître les risques d’infection urinaire et d’incontinence.

Vivre avec une hypertrophie de la prostate

Avec l’âge, les hommes courent un risque accru d’hypertrophie bénigne de la prostate, ou HBP, et de cancer de la prostate. Les premiers symptômes les plus courants d’une HBP et du cancer de la prostate sont d’ordre urinaire. Ils incluent : une hausse de la fréquence des envies d’uriner, une miction lente à venir, des égouttements durant la miction et des envies accrues d’uriner la nuit.
L’hypertrophie de la prostate peut être traitée avec des médicaments et une intervention chirurgicale. Discutez avec votre médecin des traitements possibles et des autres options.

 

Produits pour hommes

Protection anti-fuites Prevail® pour homme - absorption légère à modérée

Sous-vêtements pour homme Prevail® - Absorption maximale - G/TG

Prevail® Air Plus™ - Absorption la plus optimale - Taille 3

Prevail élabore chaque produit et programme avec un soin méticuleux afin de procurer aux personnes touchées par l’incontinence une protection et un confort incomparables pour leur permettre d’avoir une meilleure qualité de vie, de se sentir plus rassurées et de se rapprocher des gens. Accéder au répertoire de ressources.

©2018 First Quality Enterprises, Inc.
Tous droits réservés. Modalités d' utilisation et politique de confidentialité.